GB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1010085

Zaghouan perchée sur le mont éponyme (1340m)

P1010086

Nous voici arrivés à Zaghouan, qui est sur la route d'El Fhas (site romain de Thuburbo Majus). Petite ville aux céramiques andalouses et balcons suspendus, elle est toute proche d'Hammamet ou de Nabeul, au cas où vous ne sauriez pas quoi faire.

Une petite halte s'impose pour visiter le Nymphée ou le Temple des Eaux, qui marque l'emplacement de la source. Ce bassin collecteur demi-circulaire, qui est une fontaîne publique, était entouré de douze niches qui abritaient les statues des divinités protectrices : Neptune déesse des eaux et les Néreides.

P1010087

P1010089

La région comporte de nombreuses sources. Et du temps d'Hadrien les sources des montagnes de Zaghouan traversaient les vallées (oued meliane), la Manouba et Soukra, pour alimenter  les citernes de Malga Carthage et Tunis, grâce à un aqueduc dont on peut apercevoir les vestiges sur la route de Tunis (Oudna).

05_06maquettenouveaumus_ezaghouan

Nouveau musée inauguré en Juin 207

P1010091

Le site est aujourd'hui en cours de restauration.

Zagouan_La_Plaine___Salamboo

 

 

Tout autour, comme dans de nombreuses régions, on pratique la culture de l'olivier :

Zaghouan_vue_du_ciel_Yann__Arthus_Bertrand

Mais Zaghouan est aussi le berceau de la distillation de l'eau de nisri, ou églantier, croisement de rosier sauvage gallica et canina utilisée pour parfumer la patisserie, en gelée, il y d'ailleurs un festival en mai, à la période d'éclosion. Certains marchands en proposent sur le site avec de l'eau de fleurs d'oranger ou de géranium si ma mémoire est bonne, par contre les flacons ne sont pas transportables car non étanches, si vous lisez Messieurs les vendeurs pensez y ! Si vous les manquez, vous les retrouverez presque partout.

 

Eaux_Florales_de_Tunisie___Salamboo

 

 

Les paysages et la nature, la région agricole sont splendides, et mériteraient de s'attarder pour visiter le Zawouia ou mausolée de Sidi Ali Azzouz (patron de Tunis), les fontaînes décorées, des villes de montagne comme hammam Zbira el Alia un village bebère ou Jeradou, Takrouna, Enfhida, Sidi Khelifa, Oudna, mais cela sera l'objet d'un prochain voyage, en espérant que la construction du nouvel aéroport ne saccage pas ces lieux.

Mais il est malheureusement impossible de séjourner, le dernier hotel a fermé ses portes, il y a plus de cinq ans. Monsieur le Ministre du Tourisme Tunisien, c'est bien dommage, la région est fort belle et intéressante.

Zaghouan

Nous partons pour Thuburbo Majus (El Fahs) , un peu frustrés par le manque de temps.

Petit edit : Le ciel a exaucé mes souhaîts, Martine Geronimo  a fait un superbe article (commes tous les autres)  sur la création par Sihem Mlika du Dhar Zaghouane, et pour en savoir encore un peu plus c'est ici sur le  blog Distinctive Woman in Tunisia.

Inutile de vous dire que je leur souhaîte beaucoup de réussite et que j'attends avec impatience de pouvoir y retourner.

 


 

 

 

 

Merci de ne pas copier mes photos et mes textes sur votre blog, mon blog se nourrit de commentaires ou de photos de la région si vous en avez à partager, je serai enchantée de les mettre en ligne avec mention de la source.