Je suis actuellement en Tunisie et je constate que Flickr est bloqué. Je proteste, je n'ai pas accès à mes albums, j'ose espérer qu'il ne s'agit que d'un problème technique. 

Bloquer ce site revient à ignorer tout le travail collectif des photographes qui aiment ce pays et tentent de le faire découvrir.

3/5/2010

Photographes de Tunisie : Adieu cher Flickr !

Des professionnels se plaignent de l’inaccessibilité de plusieurs sites web en Tunisie. Après que l’erreur 404 s’est emparée de certains blogs et portails, c’est au tour des photographes tunisiens de dire adieu à Flickr.

Error 404 Not Found ! Cette expression fait des ravages, depuis deux semaines, sur le net tunisien.  Voici que les photographes (entre autres) se retrouvent dans la ligne de mire de Ammar 404, et on a bien du mal à comprendre pourquoi. Depuis mardi 20 avril 2010, le plus importants des sites spécialisés en partage de photos, Flickr, est inaccessible depuis la Tunisie.

«L'impact de l'inaccessibilité de Flickr dépasse mon activité de photographe. Internet n'a plus de goût pour moi vu que je passe plus de 80% de mon temps de navigation sur Flickr. Je ne peux plus poster de nouvelles photos ni rester en contact avec mes plus de 4500 amis photographes sur Flickr» explique le photographe Slim Letaief alias Noctornus. «En plus j'ai payé un abonnement Pro pour une année. Pour moi, c'est une vrai catastrophe» conclut-il.

Et ce ne sont pas uniquement les professionnels qui subissent les conséquences. Pour Nysrine Mokdad, photographe amateur, l’inaccessibilité de Flickr représente une sorte de rupture avec son initiateur au monde de la photo. Elle nous en parle : «Ce site m'a permis de partager mes idées, de m'inspirer des œuvres des autres, de critiquer…. Depuis deux ans, j’y poste mon travail et j'essaye d'évoluer à travers ce que je vois. Rendre Flickr inaccessible nuit à mon activité et à celle des autres».

D’autres photographes ne sont pourtant pas aussi affectés que Nysrine Mokdad et Slim Letaief par l’inaccessibilité de Flickr. Le photographe professionnel Wassim Ghozlani nous fait part de son opinion personnelle : «Au-delà du stockage et de l’exposition d’images il ne faut pas compter sur Flickr pour progresser dans la photographie (technique photographique), à moins d’être très sélectif dans son utilisation».

Mais il ne néglige pas l’importance du site phare de partage de photos dans le monde : «Pour moi, Flickr est, tout d'abord, un moyen simple et économique pour stocker, archiver et partager mes créations. Il est aussi une bonne source d’inspiration de par les traces de vie, les portraits de familles ou d’inconnus qu’on y trouve» explique Wassim Ghozlani en alternant : «Cependant le fait qu'il soit inaccessible en Tunisie n'a pas un énorme impact sur mon activité de photographe dans la mesure où je possède mon propre site web et une page Facebook qui me permettent de promouvoir mes prises de vue».

Il n’empêche. Avec ses 4 milliards de photos (ou presque) y compris des centaines d’œuvres de photographes tunisiens hébergées sur ses serveurs, Flickr est constitue la référence mondiale pour les photographes. Support de stockage, source d’inspiration et même initiateur pour certains, l’inaccessibilité de ce site, depuis la Tunisie, implique des dégâts considérables pour les photographes de chez-nous. Voilà que la page «error 404 not found» freine la créativité de nos photographes et diminue leur visibilité dans leur propre pays.

Thameur Mekki